Ultimate Collection – Alain Weber

Vernissage le jeudi 17 septembre à 18h30. Du 18 septembre au 10 octobre 2015 

La collection d’Alain Weber se scinde en deux, entre légèreté pop, épiphanie graphique et mystérieuse obscurité, ésotérisme. Ce sont autant de paradoxes qui se reflètent dans sa collection et qui résonnent dans notre propre duplicité quotidienne.

Marqué par l’efficacité propre à la culture pop et à l’industrie du divertissement, c’est vers le gimmick et la formule qui accroche que le collectionneur tend dans le choix de ses œuvres. Autant dans le cinéma (qu’il a étudié à New York) que dans le graphisme (dont il a fait son métier), un certain pragmatisme est de mise: il faut directement accrocher l’œil du spectateur. Dans beaucoup d’œuvres de la collection d’Alain Weber, on peut sentir un jeu avec cette efficacité pop, une déconstruction ou une mise en perspective des ficelles du divertissement, de la machine à divertir. L’impact des oeuvres n’est pas médiatisé par mille concepts ou entouré d’un dispositif théorique pompeux. Aussi, tout en étant très érudit, Alain Weber n’en verse pas pour autant dans l’intellectualisme: il cultive cet impératif d’immédiateté et ce pragmatisme.

Un livre avec un tirage de tête est publié chez art&fiction à l’occasion de cette exposition. Les dix exemplaires de tirage de tête sont accompagnés d’une oeuvre originale de l’artiste Christian Stuker.

Espace abstract
Route de Genève 19
1003 Lausanne
Horaire : Ve-Sa, de 16h30 à 18h30 et sur rendez-vous

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

Noir Miroir, Kunz Chervaz

ISBN 978-2-940377-72-5

art&fiction 15€

Softcover, 148 x 210 mm, 32 pages

«Noir Miroir» donne un aperçu de la réunion de deux esprits, deux personnalités et enfin deux collectionneurs, gravitant autour du même thème: le noir. Interrogations, souvenirs et éloges du noir, tels sont les éléments présentés dans cette parution autour de la collection de J-P Kunz et Joël Chervaz. Ils définissent cette dernière comme un parcours tout en subjectivité qui aboutit tôt ou tard, et malgré lui, à une rétrospective et ayant pour ligne de conduite trois termes: l’espace, la géométrie et, bien sûr, le noir.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

J’M, Florian Schmied, amateur d’art

ISBN 978-2-940377-45-9

art&fiction 15€

Softcover, 148 x 210 mm, 32 pages

La collection abstract propose tous les deux ans depuis 2009 un rendez-vous avec un collectionneur. L’idée primaire est de faire découvrir la collection privée d’un amateur d’art romand. Après la présentation des collections «Abstract Pocket Collection» et «Collection d’ici» de Laurent Delaloye, cette nouvelle parution est consacrée à la collection «j’m» de Florian Schmied. Le co-fondateur de l’agence Trivial Mass Production explique à travers cet ouvrage ses rencontres multiples avec des artistes qui lui on permis d’acquérir, année après année, cette collection.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

Collection d’ici Laurent Delaloye

ISBN 978-2-940377-25-1

art&fiction 15€

Softcover, 148 x 210 mm, 32 pages

Pour ce deuxième rendez-vous de présentation de collections, l’espace abstract accueille dans ses murs une sélection d’achats de Laurent Delaloye. Se définissant lui-même comme un «passeur d’art» plutôt qu’un collectionneur, ce passionné d’art contemporain n’a de cesse de découvrir et surtout d’acquérir la création émergente romande. A travers un entretien, Laurent Delaloye dévoilera ses choix, ses envies et ses anecdotes sur les artistes d’ici. Ce livre paraît à l’occasion de l’expostion Collection d’ici de Laurent Delaloye. Le Valaisan Laurent Delaloye, né en 1955, travaille comme rédacteur en chef de magazines à Lausanne.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

abstract 2005-2010

abstract édition 85 €

Edition limitée à trente exemplaires de 130 pages.

Hardcover, 210 x 250 mm

A l’occasion de ces dix ans, abstract vous présente cette édition à tirage limité. Elle retrace les activités de l’espace abstract de Lausanne durant les années 2005-2010. Outre les expositions d’artistes comme Emmanuelle Antille, David Monnet, Stéphane Kropf ou encore la présentation de collections privées comme celle de Laurent Delaloye, cet ouvrage compile une sélection d’achats d’œuvres ainsi qu’un entretien avec Alain Weber par Joël Vacheron.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

The Road To Suburbia

abstract édition 250 €

EPUISE   Edition limitée à cinq exemplaires de 40 pages.

Hardcover, 210 x 250 mm

Cette ouvrage paraît à l’occasion de l’exposition « The Road To Suburbia » de Roberto D’Addona. Limitée à cinq exemplaires numérotés en chiffres romains, cette publication est accompagnée d’un tirage photographique original de l’artiste.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

abstract since 2000

ISBN: 978-3-905701-87-6

JRP-Ringier  20 €

Softcover, 210 x 260 mm, 192 pages

The compilation contains the magazines best contributions during the past five years, including features on Architecture, Photography and Design. This limited edition is published in b/w on special paper different from the original magazine.

« abstract » looks at trends such as the disappearance of limits and loss of identity because of consumerism and entertainment. The selected contributions show a new, elegant stage of the consuming expansions of Occidental and Asian metropolises, where a controlled yet violent mercantilism flourishes more than anywhere else.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

Boom #372 Isabelle Schiper

Vernissage le 29 mai dès 18h30, dans le cadre de Flon Art 2015
Exposition du 30 mai au 20 juin 2015

Les formes fragmentées, faites d’une multitude de traits à la fois fins et doux mais également assurés et dynamiques, permettent de développer de manière nouvelle la notion de volume. Et ceci par un subtil jeu entre présence et absence des traits. Le contraste entre douceur et violence qui se dégage des formes, qu’elles soient volutes, explosion ou implosions, est saisissant. Qu’ils soient confiants et droits pour rendre un dynamisme ou courbes pour un côté poétique, ces traits permettent de matérialiser la forme de façon si prenante qu’elle en devient presque palpable.

A travers des mélanges entre la couleur et les gris sur papier, le dynamisme du trait est accentué, rendant les volumes explosifs. Plus qu’explosif, la dimension colorée amène de l’éclat et un réel mouvement. Il s’agit plus d’un rendu d’une action, plutôt que d’une forme et ce, grâce à une multitude subtile de traits. Ces objets en lévitation créent alors une quasi narration qui permet d’instaurer une relation entre le papier et le spectateur. Prêts à sortir de la feuille, ces volumes en mouvement vont littéralement à la rencontre de celui qui les regarde. Ils s’imposent avec douceur dans l’espace réel, comme un phénomène en action qui vient au regardeur, plutôt qu’une forme figée.

Une discussion avec l’artiste est organisée le samedi 30 mai à 17h00, dans le cadre de Flon Art.

Espace abstract
Route de Genève 19
1003 Lausanne
Horaire : Ve-Sa, de 16h30 à 18h30 et sur rendez-vous

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss