Réalité diminuée – Camouflage Display I Tamara de Wehr

Vernissage le jeudi 27 avril 18h00. Exposition du 28 avril au 20 mai 2017

Le titre même de l’ensemble du Display fait évidemment référence à une vision analogique de la réalité à l’ère de sa virtualisation. Plutôt que d’immerger le spectateur dans un espace-temps simulé, ce dispositif de «vision diminuée» modifie par ses filtres optiques le monde qui nous entoure et nous permet d’appréhender autrement l’objet que nous visons. Si cette mise à distance ne se veut pas moralisatrice, l’attraction paradoxale, chère au cinéaste d’avant-garde Sergueï Eisenstein, qu’elle induit par l’usage d’effets visuels suscite peut-être, entre l’attirance et le doute scopique, une prise de conscience de notre environnement d’une façon qui n’est pas sans rappeler celle de John Nada (Roddy Piper) dans le film Invasion Los Angels (1988) de John Carpenter. Par ailleurs, ce projet fait bien entendu écho à la problématique des armes et aux stratégies de pouvoir qui tiennent une place dans l’histoire de l’art contemporain, chez des artistes comme Niki de Saint Phalle ou Chris Burden, mais aussi au sein d’une actualité socio-politique plus sérieuse que divertissante.

Partagez: facebooktumblrmail
Suivez-nous: facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*