Panim – Anjesa Dellova

POP UP du 23 avril au 8 mai 2021. Vernissage le 22 avril à 17h.

Le visage, étrangeté qui ne s’épuise pas dans la forme plastique, qui n’est pas des yeux, un nez, une bouche. Ce visage nu, vulnérable, pauvre. L’apparition d’autrui qui nous échappe et qui ne colle jamais à l’image qu’on s’en fait. Ainsi le visage n’est plus limité par ses traits, il refuse d’être contenu, il est pluriel. Et dans ce face à face, il y a toujours quelque chose de dérangeant. Face à lui on disparaît, on se retire, on s’efface et on dit à l’autre « après vous ! ». Extérieur qui s’ouvre vers un intérieur. Tout ceci se retrouve dans le mot hébreu « panim » qui signifie à la fois visage, face, extériorité et intériorité et qui a la particularité d’être un pluriel. Anjesa Dellova

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram

HONG KONG NEON – Pascal Greco

Du 16 janvier au 6 mars 2021

abstract réouvre avec les mesures liées à la pandémie dès le 1er mars avec un vernissage du livre Hong Kong Néon le vendredi 5 mars de 16h à 18h et le samedi 6 mars de 14h à 18h en présence de l’artiste.

Le projet HONG KONG NEON du photographe Pascal Greco rend hommage à cet héritage visuel, au design, à la typographie des enseignes néon, aux gens qui les ont créées et façonnées ainsi qu’à cette ville de Hong Kong, dont l’identité s’effrite peu à peu. Les néons sont, en effet, comme un habit de lumière, une vitrine éblouissante, le reflet d’une société capitaliste qui dissimule une toute autre réalité. À leur ombre se cache une grande misère sociale pour le moins désolante.

Une publication aux éditions Infolio et Mccm Creations accompagne cette exposition.

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram

First figures – Fabrice Jacquin

POP UP du 16 au 24 octobre 2020. Vernissage le 15 octobre 17h.

Ouverture le 16 et 17 et du mardi 20 au samedi 24 octobre de 15h à 18h


Dans le travail de Fabrice Jacquin, le jeu entre les matières qui forment l’image, issues de l’univers du vêtement, de la décoration d’intérieur ou de l’artisanat, et les sujets représentés déplient dans l’imaginaire une quotidienneté hors du temps, anachronique qui accompagne le sentiment de souvenir et de familiarité. Denis Pernet

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram

Péplum – Caroline Tschumi

Vernissage le jeudi 10 septembre à 17h. Exposition du 11 septembre au 10 octobre 2020

On sait depuis Dali que l’art de l’inconscient est le revers de la culture de masse. Les romans de James G. Ballard ne cessent de montrer des personnages hantés jusqu’au plus profond de leur être par des désirs morbides et des perversions que les médias et la publicité semblent souffler directement dans leurs cerveaux. Et Henry Darger lui-même travaillait par collage, puisant dans les comics américains les formes qu’il était incapable de dessiner lui-même, et les insérant dans des narrations crues et délirantes.
Ce que montrent les circulations de formes entre ces trois ensembles, comme tout le travail de Caroline Tschumi, c’est qu’il est difficile d’opposer, comme on le fait trop souvent, ce qui relève d’une inspiration intime, intuitive, voire prophétique et ce qui relève de la culture pop et de son appropriation. Car les formes collectives imprègnent profondément nos imaginaires sans que nous en soyons toujours conscients. Jill Gasparina

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram

Les Gracieuses – Patricia Glave

Vernissage le samedi 6 juin à 15h avec une performance sonore Noise de Szukalski (Glave – Chrigui).

Exposition du 7 juin au 4 juillet 2020

“Les Gracieuses“, comme “Les Précieuses“ ou “Les Délicieuses“… parlent de Vanités; de Memento Mori qui vont faire prendre conscience qu’une « vanité est une catégorie particulière de nature morte dont la composition allégorique suggère l’évocation du caractère transitoire de la vie humaine ».

Après avoir passé six mois de résidence en 2018 dans la capitale internationale de la porcelaine à Jingdezhen en Chine, et en 2019 en Hollande au EKWC, Patricia Glave nous propose une recherche sur les esthétiques: objets, céramiques, vidéos et dessins dévoilent un dialogue entre l’Occident et l’Orient.

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram

Le Livre 20 ans d’abstract « Forever Young »

Pour célébrer les 20 ans d’abstract, nous organisons dès ce soir une campagne de crowdfunding afin de compléter le budget du livre «Forever Young». https://wemakeit.com/projects/livre-20-ans-d-abstract Merci chaleureusement pour votre participation.

Une date va marquer cet anniversaire: le samedi 29 février 2020. Dès 17h, nous vernirons le livre et l’exposition «Forever Young». La fête se poursuivra avec une soirée costumée Bi! Sex! Style! orchestrée par La Grande Zaza au Folklor Club. L’occasion de boucler la boucle car la toute première édition de ces mythiques fêtes s’était déroulée à abstract il y a fort longtemps…

Les années à venir seront, nous en sommes certains, l’occasion de rassembler nos énergies afin de présenter au public, la créativité qui foisonne dans notre région et bien au-delà. Alain Weber

Partagez: facebookmail
Suivez-nous: facebookinstagram